4 trucs pour savoir si on est "Québécois" (hors de tout doute)

Rarement expliqué mais si important, voici une explication simple, historique et qui éclaircit l'expression, parfois taboue, "Québécois de Souche" afin de te guider pour devenir Québécois hors de tout doute.



Au Québec, il n'y a pas de guide ou de papier officiel qui te donne ton statut de "Québécois". Ce n'est jamais expliqué. Plus d'une fois, j'ai rencontré des Québécois encore incertains de leurs statuts. C'est en sortant dans un bar avec mon ami né ici, de parents haïtiens que j'ai été frappé de ce phénomène silencieux. Il avait beau être né ici et n'avoir jamais mis les pieds en Haiti, on lui posait toujours la même question : "d'où viens-tu vraiment?". Le sentiment d'exclusion était palpable et ça m'a frappé. Pour régler ça une fois pour toute, j'ai étudié la question....et ce pendant 5 ans pour que ce genre de situation ne se reproduisent plus.


Voici une explication simple, historique et qui éclaircit des tabous récents comme l'expression "Québécois de Souche" afin de valoriser le sentiment d'appartenance comme Québécois et d'éliminer le doute une fois pour toute.



DEUX VALEURS, UNE LANGUE COMMUNE ET UNE EXPLICATION.


La connaissance du français et sa survie


Ce sont deux éléments sans appel et viscéralement importants pour les Québécois : le français est notre langue commune et l'accent est ce qui nous différencie. Deux Québécois au bout du monde qui s'entendent parler en français québécois vont toujours être immédiatement ramené chez eux dans leur cœur. Même si l'accent reste un plus et ultimement facultatif, le fait de savoir parler français est un incontournable pour "faire partie de la gang". Sur une note historique, connaissant le taux d'assimilation des Canadiens Français, dans le reste du Canada, suite à la mise en place et l'application, par les gouvernements locaux, d'anciennes lois notamment qui interdisaient l'enseignement du français dans certaines provinces des Praires, la crainte que la langue meure est profondément encrée dans l'imaginaire québécois. Les Québécois sont préoccupés par la survie de leur langue et ce, même si ils la massacrent parfois.


L'Égalité des Sexes avec un grand É.


Au Québec, c'est juste une chose qu'on ne peut pas remettre en question. L'égalité Homme/Femme est une valeur fondamentalement québécoise. N'importe qui qui remettra en doute cette notion touchera une corde sensible auprès des Québécois surtout si c'est pour des motifs religieux, car ce n'est que depuis les années 60 que la femme est juridiquement l'égal de l'homme et qu'elle peut, notamment, ouvrir un compte en banque ou pratiquer une profession sans l'accord de son mari. Pour en savoir plus : voir façon dont le Clergé Catholique traitait les femmes canadiennes-françaises avant la Révolution Tranquille.


La Religion et l'État sont deux choses Séparées.


Au Québec, l'État et l'Église sont séparés. Au terme de la Révolution Tranquille à la fin de la décennie 1960-1970, la société québécoise a complètement libéré ses institutions étatiques du joug catholique qui avait main mise sur beaucoup de secteurs, notamment sur la santé et l'éducation. Pauvres et non-éduquées (les Canadiens-Français du Québec étaient généralement moins éduqués que les communautés Afro-Américaines et ne gagnaient, qu'en moyenne, 52% du salaire du groupe dominant) (1 source à la p2) et, pour les femmes, enfermées à la maison à s'occuper des enfants, la société québécoise est née au moment de cette libération et cette séparation est l'une des principale différence entre les Québécois et les Canadiens-Français. Remettre en question la séparation de l'État et de l'Église est très chargée symboliquement au niveau de la jeune histoire québécoise.


Éclaircir l'expression "de Souche"


On entend souvent parler (de façon souvent négative) de l'expression "Québécois de Souche". En fait ce terme n'est qu'un diminutif pour "Québécois de souche de canadienne-française". Un brin d'histoire: au terme de la Révolution Tranquille, les Canadiens-Français vivant au Québec sont devenus Québécois. Cela dit, ceux-ci n'ont pas pour autant renier complètement leur héritage canadien-français. Ils sont ainsi restés très attachés aux traditions judéo-chrétiennes (les fêtes chrétiennes, le folklore, la culture bûcheronne, les cabanes à sucre, le hockey, etc) en gardant toutefois une distance avec la religion contrairement aux restes du Canada-Français. Cela dit, la "souche Canadienne Française", formant la majorité de la population, spécialement dans les régions, n'est qu'une "souche" parmi les autres. Il existe des tas de communautés québécoises d'origines différentes telle la souche italienne, haïtienne et ...même canadienne-anglophone avec des figures de proue telles Serge Fiori, Didier Lucien et Patrick Watson.


Chaque individu qui adopte le Québec dans son cœur est un Québécois que l’on célèbre en cette journée de fête nationale du Québec!


Ce qu'il faut retenir


Si tu te reconnais dans le texte ci-haut, ça veut dire que tu es officiellement Québécois/Québécoise. Maintenant, tu sais pour toujours pourquoi et comment tu fais parti de la gang!


PARTAGE CET ARTICLE À CELUI OU CELLE QUI A BESOIN DE CE PETIT COUP DE POUCE POUR SE REVENDIQUER FIÈREMENT QUÉBÉCOIS ET BONNE ST-JEAN!

Nos Produits

© MTL JTM